Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Des ciseaux qui combinent coupe et soin

7/11/2019 | produits coiffure | Marie Dürrenbach

 

Ces ciseaux chauffants ont de l’ambition : ils permettent de combiner efficacement coupe et soin dans un seul geste et de faire monter en gamme et en rentabilité la prestation, assure leur fabricant. Détails. 

Les longues crinières ont toujours la cote, mais posent souvent de problèmes au niveau de l’entretien du cheveu. Les ciseaux chauffants conçus par le fabricant allemand Jaguar, sous l’appellation The Carecut, font partie des innovations proposées aux coiffeurs pour résoudre le problème. 

La chauffe électrique du ciseau permet en effet de sceller les pointes. L’intérêt ? En coupant les cheveux avec ce dispositif, la kératine est chauffée en douceur et se répartit uniformément sur l’endroit coupé. La structure du cheveu reste fermée, protégée contre le dessèchement et les agressions extérieures.

Les ciseaux chauffent entre 100° et 140° avec 3 niveaux de température : 100° pour cheveux fins très sensibles et fins, 120° pour des cheveux médiums cheveux classiques et 140° pour les cheveux épais. L’ergonomie du dispositif est classique. Les ciseaux ne sont pas plus lourds que des ciseaux ordinaires. Le fil est fin et très léger, pas plus gênant qu’une tondeuse filaire.

Encore peu connu dans l’Hexagone, The Carecut vient pourtant d’être adopté dans les salons Mod’sHair, et chez certains coiffeurs indépendants.

L’avis du professionnel :

Le nîmois Camille Sammut, fils et petit-fils de coiffeur, a multiplié les médailles dans les compétitions internationales. Séduit par le système, il l’adopté dans son salon du centre de Nîmes. Il nous livre ici son expérience.

«Les résultats se voient très vite. On peut ressentir dès la première utilisation que les cheveux sont plus forts au niveau des pointes, même pour des cheveux fins. On peut aussi travailler toute la longueur des cheveux pour gommer toutes les petites fourches qui se trouvent le long du cheveu, et pas seulement sur la pointe», assure-t-il.  

L’entretien ? « Ce n’est pas plus compliqué à entretenir qu’une autre paire de ciseaux. Il n’y a qu’à les nettoyer, les huiler si nécessaire au bout d’un certain temps » Comment rentabiliser l’achat ? «Je vends ce service entre 5 et 15 euros, qui s’ajoutent au prix d’une coupe classique. L’achat est rentabilisé en deux mois, à raison d’une utilisation de 8 à 12 fréquentations par semaine.» 

Jaguar, The Carecut, de 799 euros à 1 100 euros.

Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite