Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Thermes de Royat : le nom du futur gestionnaire dévoilé en avril

8/01/2020 | Thalassos & Thermes | Nicolas Desaje

 

La station thermale a entériné en avril 2019 le principe d’une délégation de service public pour ses thermes et Royatonic. Plusieurs dossiers sont aujourd’hui à l’étude, a indiqué Marcel Aledo, le maire de Royat (Puy-de-Dôme).

Alors que les deux régies sont actuellement gérées par la commune, la Ville souhaite donner une nouvelle dimension à son pôle thermal. «L’avantage de me reposer sur un privé, c’est qu’il amènera de l’argent frais, et il fera donc tourner à la fois les thermes et Royatonic en même temps», assure le maire LR de Royat (LR), cité par France 3 Auvergne Rhône-Alpes.  

Le 30 avril dernier, le conseil municipal a validé le principe d’une délégation de service public, qui permet à la commune de conserver son patrimoine thermal. Depuis, trois sociétés se sont portées candidates. «Chacune a reçu la consigne de conserver l’intégralité du personnel, soit près de 200 personnes, et a déjà prévu une enveloppe financière», selon France 3.  

Des investissements qui visent à rénover et à moderniser les thermes, voire à agrandir le centre thermoludique Royatonic. Ils ont été évalués «entre 20 et 30 millions d’euros», souligne le maire de Royat, alors que les comptes liés aux activités de bien-être et de «pleine santé» sont désormais en équilibre, après plusieurs années d’endettement, soulignait la semaine dernière le journal La Montagne. Le nom du futur gestionnaire, quant à lui, devrait être connu au mois d’avril.

 

SUR LE MÊME SUJET

→ Thermes de Royat : l’exploitation cédée au privé d’ici à l’automne

→ Thermes de Royat : ouverture d’un spa thermal à l’année



Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illimité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite