LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

INSCRIPTION NEWSSLETTER
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Thalasso de Saint-Hilaire-de-Riez : un collectif propose un projet alternatif

14/07/2019 | Thalassos & Thermes | Nicolas Desaje E-mail

ST HILAIRE DU RIEZ 150719Alors que le projet de thalassothérapie dans la station vendéenne est toujours au point mort, bloqué par de multiples recours, un collectif baptisé «Axe Sion Saint-Hilaire» vient de proposer une solution alternative : un village d’artisans. 

Selon Ouest-France, ce collectif estime que le projet de thalassothérapie, porté par la municipalité, est démesuré. «7 000 m² de surface plancher, 150 mètres de long, 17 mètres de hauteur, c’est une aberration», dénoncent ses membres, principalement des présidents d’associations culturelles et de défense du patrimoine agissant en leur nom propre.

 

Ils regrettent que l’îlot Jeanne-d’Arc, où doit être construite la thalasso et qui appartient à la municipalité soit «figé depuis des décennies», donnant à Sion «une image de ville dégradée et abandonnée». A la place du projet actuel, ils proposent un espace où se côtoieraient des résidences principales et douze à quinze commerces orientés vers l’art et l’artisanat, détaille Ouest-France.

La mairie de Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée) avait annoncé fin novembre 2018 la signature d’un permis de construire, mais un nouveau recours a été déposé quelques semaines plus tard, retardant de près d’un an le projet, remporté en 2012 par la société SBLC de Serge Blanco, avec l'appui de deux entreprises locales, CCY Invest et Périot Architecture Durable. 

SUR LE MÊME SUJET

→ Saint-Hilaire-de-Riez : retour à la case départ pour le projet de thalassothérapie ?

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.