Abonnement | Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’Oréal veut prendre en main la formation des coiffeurs

11/09/2019 | Métiers de la coiffure | Georges Margossian

Le numéro 1 mondial de la beauté va ouvrir, à partir de janvier, sa propre école de coiffure, pour répondre, selon lui, à «une insuffisance de profils qualifiés et motivés». Dans la foulée, un bachelor «coiffure et entrepreneuriat», un titre maison de niveau bac+3, sera proposé aux futurs élèves. 

L’Oréal, dont la division Produits Professionnels, qui représente 12% de son chiffre d’affaires, affiche la plus faible croissance du groupe, veut redynamiser la profession, second secteur de l’artisanat, avec 85 000 salons. Après avoir lancé, en 2015, un programme pour soutenir la coiffure en France et en Europe, le géant mondial veut «développer l’attractivité de la filière auprès des jeunes», annonce un communiqué. 

«Nous souhaitons créer une filière d’excellence attractive pour les jeunes générations en leur proposant une formation complète qui enseigne non seulement la maîtrise technique, mais aussi des compétences transverses en entreprenariat et digital», explique Nathalie Roos, directrice générale de la division Produits Professionnels. 

Baptisée en toute simplicité «Real Campus by L’Oréal», l’école sera située à Paris, dans le 14ème arrondissement, et devrait ouvrir ses portes en janvier, après avoir reçu le feu vert de l’Etat. Son titre-phare, le bachelor «Coiffure et entrepreneuriat», prévoit des enseignements techniques, mais aussi en gestion et en management. 

« 10 000 coiffeurs en dix ans »

Un programme qui ressemble à celui du BP Coiffure, le prestige de la marque, créée par le chimiste Eugène Schueller, en plus. Il sera ouvert aux titulaires d’un brevet professionnel de coiffure, mais aussi aux bacheliers issus de filières générales et aux personnes en reconversion. Permettra-t-il à cette population d’ouvrir un salon de coiffure sans le BP ? Mystère. 

Pour lancer ce cursus de trois ans, L’Oréal compte accueillir 150 étudiants dès la première année. Avec l’objectif, très ambitieux, de former «10 000 coiffeurs en 10 ans». Selon le journal économique Les Echos, pour les élèves qui ne seront pas apprentis, «le montant des études sera de l'ordre de 10 000 euros l’année.»

Le site www.professionbienetre.com et les newsletters en accès illiité.

Retrouvez l'actualité en continu du secteur de la beauté et du bien-être. Chaque matin, la newsletter quotidienne vous alerte des principaux faits de votre secteur.

>> Inscription à la newsletter gratuite

>> Abonnement illimité et sans engagement