LOGO PBE RVB WEB
Le premier site
d'information
de l'industrie
du bien-être

PHYTS 4-600X100
 
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Beiersdorf : ventes de La Prairie en hausse de 56%, Nivea à la traîne

14/05/2018 | Cosmétiques & Parfums | Nicolas Desaje E-mail

LA PRAIRIE


Le groupe allemand enregistre une croissance organique de 6,5% au premier trimestre, grâce aux ventes de ses adhésifs Tesa et de ses crèmes La Prairie. En revanche, la marque Nivea affiche son plus faible taux de croissance depuis trois ans.

Le fabricant de la crème Nivea annonce une croissance organique de 6,5% pour les trois premiers mois de l’année. Une progression principalement soutenue par les ventes de sa marque Tesa, qui fabrique des adhésifs pour l'industrie et dont le chiffre d’affaires a augmenté de 8,5%, et celles de ses crèmes La Prairie, particulièrement dynamiques durant le premier trimestre, affichant un bond de 56%.

Moins performantes, les ventes de la marque Nivea n'ont augmenté que de 1,9% au cours de cette même période, enregistrant leur plus faible taux de croissance depuis trois ans, selon les analystes, en raison probablement d'un accès de faiblesse en Amérique latine où les ventes du groupe ont chuté de 14% sur le trimestre en valeur nominale. Lors d'une conférence téléphonique sur les résultats, le président du directoire Stefan Heidenreich a dit entrevoir «la lumière au bout du tunnel» en Amérique latine.

Prévisions prudentes pour 2018

Hors effets de change et à périmètre comparable, le chiffre d'affaires du premier trimestre atteint 1,81 milliard d'euros, tandis que la croissance nominale ne s’élève qu’à 0,4% à cause de l'euro fort. La division de produits de grande consommation, qui détient la marque Nivea et d'autres crèmes comme Eucerin, subit une baisse nominale de 0,3% de ses ventes, contre 6,1% en croissance organique. Dans la santé, où Beiersdorf possède les marques Hansaplast et Elastoplast, les ventes reculent de 2,7%.

Le groupe allemand a réitéré sa prévision prudente d'une croissance d'environ 4% du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année, avec des hausses de 3 à 4% pour Tesa et de 4 à 5% pour les produits de grande consommation. «En dépit des incertitudes politiques et économiques dans certaines régions, nous abordons les prochains mois avec optimisme et confirmons donc nos prévisions pour 2018», a déclaré Stefan Heidenreich dans le communiqué de résultats.

Avec Reuters.

SUR LE MÊME SUJET
Beiersdorf : coup d’accélération sur la croissance organique en 2017

 

 

LES DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

ABONNEMENT PBE 112014

INSCRIPTIONTION NEWSLETTER

CV_PRATICIENS

Qui sommes-nous ? | La rédaction | Mentions légales | Copyright | Nous contacter | Abonnement |Annonceurs | CGU | Plan du site

Copyright © 2004-2018  Profession bien-être. Tous droits réservés.

Site développé par Webcréa s.a.r.l. | création graphique Kumquat